Historique


Ce village peut s'enorgueillir d'être l'un des plus beaux villages de France, avec ses ruelles caladées qui s'insinuent entre les maisons hautes, bâties à même le roc, agrippées contre ses flancs qui respirent de mille histoires et légendes.

Gordes est fier également de son superbe château dressé en son coeur nous rappelant un passé riche aussi bien en conquêtes qu'en souffrances et qui abrite désormais le Musée Pol Mara et l'hôtel de Ville.

Gordes préserve aussi sur ses terres, le village des Bories, ces curieuses constructions arrondies en pierres sèches, l'abbaye de Sénanque confinée dans son vallon verdoyant, le moulin des Bouillons et les caves du Palais Saint Firmin.

Pour ce qui est de l'âme, Gordes a pu voir se développer en son sein, l'esprit artistique avec des peintres illustres tels qu'André Lhote, Marc Chagall, Jean Deyrolle, Victor Vasarely et Pol Mara, entre autres, qui ont trouvé ici l'inspiration.

Cette culture se perpétue encore aujourd'hui avec, durant la belle saison, de nombreuses expositions dans des lieux empreints d'histoire comme l'aumônerie Saint-Jacques, la chapelle des Pénitents Blancs.. .

La commune de Gordes sauvegarde son patrimoine avec rigueur et amour afin que son succès ne le dénature pas.

Car, Gordes, est un haut lieu touristique de par son histoire, sa situation géographique exceptionnelle, ses activités culturelles de qualité ainsi que la renommée de ses restaurants et hôtels.

Gordes se doit de demeurer authentique, conservant ses traditions provençales, tout en s'ouvrant pour accueillir un tourisme qui sait l'aimer et le respecter.

HISTORIQUE

Gordes était un oppidum de la tribu des Vulgientes ou Vordenses qui ont donné leur nom à la bourgade primitive, par la transformation coutumière du V initial en G (Vordenses - Gordenses) à l'époque Gallo-Romaine

L'histoire de Gordes remonte à une période bien antérieure et, déjà à l'époque gallo-romaine, il constituait le principal oppidum de la Cité de Cavaillon dont le diocèse était l'un des plus anciens de la Gaule. Car le hasard historique a fait de Gordes, et ceci jusqu'à la révolution, une place frontière relevant, d'une manière assez particulière, d'un diocèse situé en pays étranger. Cette frontière était d'ailleurs signalée sur toutes les cartes romaines.

La terrible insécurité, due aux multiples invasions, au cours des siècles contraignit les populations des campagnes à se réfugier sur les hauteurs. C'est l'origine de ces villages perchés. La valeur stratégique de ces agglomérations fortifiées perdurera pendant tout le Moyen Age et une partie de la Renaissance, notamment au cours des Guerres de Religion.

C'est la raison pour laquelle Gordes a vécu dans la défensive et a appris à se protéger, peut-être plus que d'autres. ce qui donne, sûrement, même de nos jours, un aspect rude et quelque peu austère à ce village, véritable labyrinthe de pierres sèches, dont les habitants, au fil des siècles, ont gardé les traces, dans leur mémoire ancestrale, des tourments du passé.

Entre les invasions multiples, les guerres de religion (y compris le massacre des vaudois), la peste, deux tremblements de terre (heureusement légers), un bombardement à la fin de la deuxième guerre mondiale, et la multitude de maux engendrés par ces événements, tel la famine et le dépeuplement, les Gordiens ont eu maintes occasions de montrer leur courage, leur force et de prouver leur attachement à ce village solidement accroché à son roc !

Classé un des Plus Beaux villages de France, Gordes a su se tailler une réputation mondiale dans le respect de son passé et de ses traditions, tout en étant un centre culturel très apprécié avec de nombreuses manifestations artistiques.

Réalisation : CLIN Productions

Gordes, un des plus beaux villages de France